Sur l'avenir de la défense de zone au football (Vu par Lucien Perpère en 1953)

3 octobre 2015 - 16:52

L'AVENIR

Ce retrait de joueurs aux approches du but, en augmentant la densité des joueurs qui y évoluent, rend plus malaisées les évolutions et complique singulièrement la tâche de l'attaquant auquel il est impossible de trouver l'espace et le temps de contrôler une balle et de tirer au but.

Cet aspect n'a pas échappé aux techniciens du football. Pas plus que la perspective qu'elle ouvrait pour des contre-attaques menées de fort loin en traversant une zone à peine gardée. Quelques expériences d'une telle situation sont venues ajouter du poids aux affirmations de ceux qui ont cru voir là une méthode de l'avenir : le retrait volontaire autour de leur but, groupés dans une défense de zone qui en interdit l'approche.

A bien y regarder, cette tendance ne ferait que poursuivre le sens de l'évolution qui, depuis l'origine, ramène devant le but un nombre croissant de joueurs. Il n'est pas impensable que cette pratique ne s'aménage dans le cadre d'une méthode nouvelle où les buts s'assiégeront à tour de rôle.

Cette vue sur l'avenir effraie peut-être à juste titre tous ceux que séduit le football alerte, aux situations claires et imprévues. Mais d'autres sports, comme le basket n'ont-ils pas précédés le football dans cette voie ? ...

 

Encyclopédie des sports modernes "Le Football" - 1953 - Union Européenne d'Editions

Commentaires