L'Espérance de Oeyreluy (Section Football) suite ...

8 avril 2016 - 13:19

SOMMAIRE

 

INTRODUCTION – Les caractères fondamentaux de l’Espérance d’Oeyreluy

 

Le caractère sportif

Le caractère moral

Le caractère local

  

I – LES OBJECTIFS DU CLUB

 

I-1 – La personne : Un être à édifier

- Un corps à respecter

- Un esprit à éduquer

 

---------------------------------------------------------------------------------

 

.....

2 - L’association : Une communauté à former

 

Les différentes générations du club de 5 à 75 ans, voire plus, se mêlent dans des objectifs communs et sous une même couleur. Le caractère profondément utile des actions menées par les bénévoles renforce les démarches personnelles et collectives. Le service de la jeunesse exalte en effet la motivation et les élans des cœurs.

 

 

- Une communauté intergénérationnelle

 

Relisons le Mot de Georges HONDELATTE, alors président de l’Espérance d’Oeyreluy, le 20 mars 1994, pour la célébration du 30ème anniversaire de la refondation du club. Ce mot évoque une « grande famille » de jeunes et de moins jeunes.

 

« LE MOT DU PRESIDENT 

En ce premier jour de printemps, l’Espérance fête ses trente ans. Elle est en pleine force de l’âge et en excellente santé ! Jamais autant de jeunes et de moins jeunes n’ont fréquenté notre association, attestant ainsi de sa vitalité, de son dynamisme, de la qualité de sa formation et de la chaleur de son accueil. Notre grande famille est heureuse aujourd’hui de vous recevoir : adhérents, parents, amis, anciens qui êtes venus apporter le témoignage de votre reconnaissance et la marque de votre fidélité.

- Fidélité à l’esprit que vous avez jusqu’ici partagé, fait d’amitié, de solidarité, de convivialité, de joie sportive.

- Fidélité au souvenir de ceux qui nous ont quittés, et plus particulièrement à notre fondateur, Gérard BAYSE, récemment et trop tôt disparu, qui doit être heureux de nous voir tous réunis.

- Fidélité au club et au village, dont les jeunes du crû devront avec fierté accepter le témoin transmis par leurs aînés, et porter haut, loin, et longtemps, la flamme de l’Espérance. Bonne journée à tous. Georges HONDELATTE»

 

 

Les liens intergénérationnels sont forts à l’Espérance de Oeyreluy. Des liens d’amitié et de respect existent entre les personnes de tous âges. Les joueurs deviennent souvent entraîneurs.

 

La transmission n’est pas unilatérale entre le joueur et l’entraîneur, mais réciproque. Le joueur et l’entraîneur s’enrichissent l’un et l’autre dans leur altérité. Certes les initiatives et les démarches d’apprentissage sont portées par les entraîneurs, mais les joueurs par leur présence, leur écoute et leur enthousiasme transmettent tout autant en retour à leurs entraîneurs. C’est ce qu’éprouvent les joueurs et les entraîneurs quand ils se rejoignent lors des matchs pour vivre la joie d’une victoire ou la tristesse d’une défaite : ils construisent ainsi un chemin commun qui leur sera propre et unique.

 

A l’Espérance d’Oeyreluy, les familles jouent un rôle important. Le bénévolat étant le moteur de l’association, les parents, les grands-parents, mais aussi les frères, les sœurs, les oncles, les tantes, etc… sont associés étroitement au fonctionnement du club. Cette association des énergies se déploie aussi bien dans les activités sportives que dans les activités extra-sportives lors de la réalisation des différentes manifestations.

 

Le caractère modeste des ressources du club et les valeurs véhiculées favorisent cet engagement des familles.

 

 

- Une communauté fraternelle

 

En fixant comme objectif dans les statuts la création de liens d’amitié et de solidarité entre les membres du club, les fondateurs ont souhaité que la fraternité guide les rapports entre les membres.

C’est d’ailleurs de cette fraternité vécue dans le temps et dans un même lieu, un même foyer, que découle le sentiment d’appartenir à une même communauté. La succession des saisons et les joueurs qui grandissent, ces naissances et ces morts qui se partagent, les moments de convivialité après les matchs ou lors des autres manifestations, forgent un sentiment familial.

Les vies ne se font pas que se croiser, elles se mêlent et s’enrichissent dans la joie et la douleur.

La conviction d’appartenance commune sous une même couleur, le vert de l’Espérance, gagne les personnes qui se plongent dans le club.

 

 

 

3 – La société : Un monde à construire

 

Le club n’est pas fermé sur lui-même, il s’ouvre vers les autres et participe à des événements extérieurs. Il accueille et prend part à la vie des autres clubs, du village et du monde en général. Le vert de l’Espérance rayonne à Oeyreluy et au-delà.

 

- Un club qui accueille

 

Il n’y a pas de sélection des personnes. Tout joueur, toute personne, peut adhérer à l’Espérance d’Oeyreluy. Les statuts obligent seulement au paiement d’une cotisation. Cette cotisation ne doit pas être un élément d’exclusion. Son montant est fixé à la somme la plus modeste possible en fonction des besoins financiers. La cotisation peut même être adaptée en cas de nécessité. Il s’agit d’une manifestation de la solidarité.

Le niveau du joueur est indifférent comme son origine, sa nationalité, son sexe ou encore sa religion. L’handicap n’est pas non plus un facteur d’exclusion. Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour favoriser l’accueil de toutes les personnes quelles que soient leurs différences. Un soin particulier est accordé à ceux qui semblent les plus exclus pour la société, les malades, les pauvres, les handicapés.

L’accueil est une marque forte du club. Il constitue une expression de l’attention que l’on doit légitimement accordée à l’autre. Le nouveau membre, même s’il se dit lui-même « non intéressant », peut apporter la richesse de ses talents particuliers parfois cachés.

De la capacité de l’association à prendre soin de ces personnes en particulier et à les intégrer dépend sa vitalité présente et future.

 

- Un club qui rayonne

 

L’acquisition d’une bonne éducation ou d’une bonne formation permet aux joueurs d’être confiants et pleins d’assurance face aux difficultés. Ainsi les joueurs affrontent des joueurs agressifs de façon sereine, ils reconnaissent la supériorité de l’autre équipe, ils sont humbles dans la victoire, ils acceptent les décisions désavantageuses, ils gardent leur calme et prennent de la hauteur face aux décisions qui peuvent leur sembler injustes.

 

Par ces attitudes, les jeunes de l’Espérance d’Oeyreluy sont des lumières pour les autres. Ils témoignent qu’au-delà des injustices et des difficultés existe nécessairement un mieux.  Leur grandeur d’âme est capable de renverser les comportements bas et mauvais.

 

Gagner ou perdre dans la dignité et l’honneur est un éblouissement.

En effet, la dignité et l’honneur, le respect de l’autre, l’inclination devant les règles sont supérieurs à tout accommodement avec le mensonge et la fourberie même si la « victoire » est au bout.

 

Avec l’amour, la dignité et l’espérance on construit un club, une société et un monde. Avec la violence, le mensonge et l’orgueil on les détruit.

 

  

 

 (Suite à venir)

Commentaires