58 années, pas une de plus !

8 juillet 2016 - 08:17

Ceux qui regardaient dans les années 80-90, le dimanche soir, l'émission STADE 2 sur France 2 (anciennement antenne 2) ont tous en mémoire le générique de cette émission. Dans ce générique, un court moment de l'histoire du sport moderne français remuait chaque fois les spectateurs avertis. Ce moment c'est la joie d'Alain Giresse en demi-finale de la coupe du monde 1982 après son but contre l'Allemagne.

Pourtant cette demi-finale de coupe du monde demeurait dans tous les coeurs "comme" une éternelle tristesse.

Le journal "Le Monde" dans son édition du 5 juillet 2016 écrivait :

"Tout a déjà été dit et écrit sur ce France-Allemagne de 1982. Mais le cauchemar demeure. Ce 8 juillet à Séville, la France tombe amoureuse de son équipe de foot en même temps qu’elle se confronte à l’injustice de ce sport qui se joue à onze contre onze et à la fin c’est l’Allemagne qui gagne. Depuis ce jeudi 8 juillet 1982, la France du foot attend le jour où elle éliminera l’Allemagne d’une phase finale d’une compétition internationale."

Ce jour là est arrivé. C'était hier. Nous ne regarderons plus la joie d'Alain Giresse de la même manière désormais. 

Dimanche c'est la France qui sera en finale, pas l'Allemagne.

Une page s'est tournée face à une équipe championne du monde en titre qui n'a pourtant pas démérité. 

Et nous retiendrons cet amour retrouvé et cette communion des supporters avec les joueurs de l'équipe de France.

 

Commentaires